(Publicité)
 


22/11/2017

Mois sans tabac : J+21, elles respirent mieux…

Et de trois ! Le Mois sans tabac entame sa troisième semaine d’abstinence. Et à J+21, nos soignantes commencent toutes à être écœurées par la cigarette. Ce qui permet de ne pas craquer.

Texte : Laure Martin et Karen Ramsay

SUIVEZ LE DÉFI AU FIL DES SEMAINES:

- Le défi est lancé
- À J+7, elles tiennent bon
- À J+14, la cigarette divise
- Un mois plus tard, l’heure du bilan...


Nathalie Noel-Chatain

Infirmière libérale à Quiberon, Morbihan

#toutvabien


Je n’ai pas craqué… mais j’ai toujours ma cigarette électronique, surtout après le repas. Je n’ose pas la lâcher, elle me rassure.
Ma semaine ? Ça a été. Des gens fument à côté de moi mais cela ne me donne plus envie. Je m’écarte tout simplement. L’odeur m’est désagréable maintenant et ne me donne plus envie.
Des moments difficiles ? Pas vraiment. Je me sens plus forte et confortée dans mon choix. Mais j’évite les tentations, je ne suis pas sortie et je n’ai pas fait d’apéro.
Bilan ?J’apprécie beaucoup plus les saveurs et les aliments.
Revoir son profil


Camille Roussel

Jeune diplômée, IDE en clinique, en chirurgie viscérale,
Évreux

#jemesensmieux


Je n’ai pas craqué !
Ma semaine ?Tout s’est bien passé, je n’ai presque pas pensé à la cigarette. En ce moment, je suis malade (comme l’année dernière à la même époque). Mais l’an dernier, je fumais et je n’arrivais pas à récupérer. Le médecin avait dû me mettre en arrêt. Cette année, comme je ne fume pas, je récupère plus vite. C’est un vrai bénéfice.
Des moments difficiles ? Un peu sur les dernières nuits au travail. La cohésion d’équipe n’était pas très bonne, j’ai aussi rédigé une feuille d’événement indésirable. Avant, lorsque c’était tendu au travail, j’allais prendre l’air et fumer. Là, j’ai tenu bon..
Bilan ?Je n’ai pas observé de changement notable. J’ai peut-être un peu moins de boutons sur la peau.
Revoir son profil


Mariam

Aide-soignante à l’Intercommunalité de Créteil,
Val-de-Marne

#ecœuréeparlacigarette


J’ai craqué… C’était mon anniversaire ce weekend et j’ai fumé quatre à cinq cigarettes dans la journée et elles ne passent plus du tout. Je ressens un certain dégoût.
Ma semaine ? Plutôt bien, ça a été.
Des moments difficiles ? Non pas du tout, c’est positif, avec de la bonne volonté, on y arrive.
Bilan ?Je ne fais pas particulièrement attention aux changements mais je n’ai rien ressenti de nouveau. Il est peut être encore trop tôt…
Revoir son profil


Nathalie Perrault

Infirmière de nuit aux urgences d’un hôpital parisien

#toutvabien


Je n’ai pas craqué… Cela fait 21 jours sans patch, ni cigarette électronique et je ne ressens aucune envie !
Ma semaine ? Je n’ai aucun manque, aucun stress, c’est dans la tête, tout se passe bien.
Des moments difficiles ? Pas du tout. J’y pense peut-être une ou deux fois dans la journée, mais c’est uniquement lié à l’habitude. J’ai fait des soirées avec des amis qui fument, et ils sont sortis pour fumer sans avoir l’envie de les rejoindre. Si j’avais su que c’était si facile, j’aurais arrêté plus tôt mais avant, j’avais la crainte de ne pas y arriver. Aujourd’hui, l’odeur me dégoûte.
Bilan ? Je tousse toujours un peu. J’ai demandé à des amis médecins et ils m’ont dit que cela pouvait durer deux mois. Le seul effet secondaire néfaste, c’est que j’ai pris entre un kilo et un kilo et demi sans pour autant grignoter. J’ai juste plus d’appétit lors du repas.
Revoir son profil


Honorine Villez

Aide-soignante au SSIAD de la Croix-Rouge de Tourcoing,
et future étudiante infirmière

#laforme


Je n’ai pas craqué…
Ma semaine ? Plutôt positive, bien que le début de la semaine fut compliqué.
Des moments difficiles ? Quelques-uns, surtout lorsqu'on est en soirée, ou avec d'autres fumeurs.
Bilan ? Pas de changements observés
Revoir son profil


Belinda Benheman

Étudiante infirmière en 3e année, Ifsi Picpus, Paris

#bienetre


Je n'ai pas craqué !…
Ma semaine ? Je suis super fière de moi car ça n'a pas été facile tout les jours mais j'ai réussi à tenir une semaine complète.
Des moments difficiles ? Les moments les plus difficiles ont été en stage quand je devais accompagner des patients fumer.
Bilan ?J'ai plus d'endurance mais la reprise du sport aide beaucoup.
Revoir son profil


Tiffany Rohée

Étudiante infirmière en 2e année, Ifsi d’Angers

#heureuse


J’ai craqué… mais je me restreins à 1 voire 2 cigarettes.
Ma semaine ? Plutôt bonne…
Des moments difficiles ?Toujours après les repas.
Bilan ? Pas de changements observés.
Revoir son profil

Réagir à l'actualité

Pseudo :


 

Catalogues des Éditions Lamarre

CATALOGUE GÉNÉRAL

Téléchargez
Feuilletez
ÉTUDIANTS EN IFSI ET ÉLÈVES AS/AP

Téléchargez
Feuilletez
Commandez nos ouvrages

À découvrir

Prévenir et maîtriser le risque infectieux


La santé s’est avant tout construite via la mise en place longue et progressive des principes de l’hygiène. Au croisement d’un besoin privé et d’une politique publique, l’histoire de l’hygiène est fortement liée à celle de la maîtrise de l’eau, puis à cette révolution biologique qu’a été la découverte des micro-organismes et qui fera d’elle une discipline scientifique.
Ce guide évoque notamment :
- L’organisation institutionnelle
- Les précautions standard et complémentaires
- Des fiches techniques de soins
- Le bloc opératoire
- La stérilisation...
Ce guide est conçu pour être consulté quotidiennement et permet d’avoir sous la main une synthèse des recommandations et des bonnes pratiques en matière de maîtrise du risque infectieux.

En savoir +

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.X
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...